moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

La classe moyenne américaine décroche


https://i0.wp.com/www.lesechos.fr/medias/2014/04/23/666507_0203459587808_web.jpg

C’était déjà un des thèmes principaux de la campagne présidentielle de 2012, Barack Obama y fait souvent référence dans ses discours, et une nouvelle étude publiée par le « New York Times » va contribuer à faire monter le sujet dans le débat politique américain : la progression des inégalités de revenus, illustrée par le fait que les 5 % d’Américains les plus riches ont vu leur revenu augmenter de 40.000 à près de 60.000 dollars entre 1980 et 2010, quand les 5 % les plus pauvres ont vu leur revenu reculer et tomber sous la barre des 5.000 dollars durant la même période.

L’écart avec certains pays européens se réduit

S’y ajoute désormais un sentiment de déclassement mondial. Selon le quotidien américain, qui s’appuie sur les données disponibles depuis 35 ans dans plusieurs grands pays industrialisés et compilés par le Luxembourg Income Studies, « la classe moyenne américaine n’est plus la plus riche du monde ». Un titre qui sonne comme une défaite. Les revenus après impôts de la classe moyenne du Canada voisin sont maintenant supérieurs à ceux des Américains « moyens ». En Europe occidentale, les revenus médians restent souvent inférieurs au niveau américain, mais l’écart s’est grandement réduit avec un certain nombre de pays, notamment la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et la Suède.

Ce qui est en cause, ce n’est pas la croissance de l’économie américaine, qui est certes atone depuis la crise de 2008, pour cause de faible consommation des ménages, mais supérieure à la croissance européenne. La progression du PIB « ne reflète toutefois pas la distribution des revenus, rappelle le NYT. Avec une proportion croissante de la création de richesse récente réservée à une frange étroite de foyers à hauts revenus, la plupart des Américains perdent du terrain par rapport à leurs pairs ailleurs dans le monde ». Le revenu médian par tête était en 2010 (dernière année prise en considération dans l’étude) de 18.700 dollars, quasiment le même niveau qu’en 2000, une fois prise en compte l’inflation. Le revenu médian réel a augmenté de 20 % au Royaume-Uni et de 14 % aux Pays-Bas au cours de cette même décennie.

Mécanismes de re’distribution plus puissants

Les auteurs de l’étude expliquent ce déclassement relatif notamment par le fait que les pays d’Europe occidentale et le Canada ont des mécanismes de redistribution beaucoup plus puissants qu’aux Etats-Unis.

L’étude du « NYT », qui fait beaucoup de bruit, survient un mois après la sortie aux Etats-Unis du livre de l’économiste français Thomas Piketty, « Le Capital au XXIe siècle », qui démontre l’extrême concentration des richesses. L’ouvrage est en tête des ventes sur le site d’Amazon. Du grain à moudre pour la campagne des élections de mi-mandat, dans six mois.

Tiré de: LesEchos.fr

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :