moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

Des intellectuels haïtiens et dominicains rendent hommage au poète et combattant Jacques Viau pour sa participation un mouvement de résistance contre l’occupation américaine lors de guerre d’Avril 1965


Des intellectuels haïtiens et dominicains ont rendu hommage au poète et combattant Jacques Viau, pour la première fois dans son pays natal, à l’occasion du 48e anniversaire de sa mort pendant la guerre  d’Avril 1965 à Santo Domingo.

Mateo Morrison, Prix National de Littérature et le poète Juan Freddy Armando, directeur du Centre culturel de la Banque centrale de la République dominicaine, avaient comme contrepartie haïtienne  l’historien Georges Michel et le journaliste Lionel Vieux, compagnon d’armes de Jacques Viau pour un panel très intéressant qui a fourni d’amples informations sur la contribution à la société dominicaine de l’illustre disparu.

Pour Morrison, le  geste de Viau de donner sa vie pour la souveraineté dominicaine surpasse toutes les pages d’hostilité entre les deux pays. » «C’est un geste de solidarité et d’amour pour notre peuple que les Dominicains avec un authentique sentiment progressiste n’oublieront jamais. »

Pour sa part,  Armando  a fait remarquer  que la solidarité de Jacques Viau avec le peuple dominicain va au-delà de la guerre, mais couvre aussi son dévouement à la promotion de la culture et la formation de la jeunesse dominicaine, apportant une contribution importante à la société. Après avoir récité un de ses poèmes ,il a  suggéré la publication d’une édition bilingue de son œuvre.

De même, Vieux, ancien exilé politique haïtien  sous la dictature des Duvalier à Cuba et en République dominicaine, a fourni des données sur le rôle et le comportement de Viau pendant la guerre, soulignant son intérêt à maintenir la discipline des troupes et particulièrement du « commando » auquel il appartenait dans l’utilisation correcte des armes et de munitions.

Pour sa part, Michel, après avoir expliqué les circonstances de l’arrivée de Viau en République Dominicaine, a souligné le caractère internationaliste de la trajectoire de cet homme considéré comme un héros en République Dominicaine mais peu connu chez lui, en exhortant « les Quisqueyens de l’Ouest et de l’Est à faire de sa tombe un lieu de pèlerinage afin d’inspirer les luttes d’aujourd’hui contre toute forme d’impérialisme « . Il a ajouté que la flamme de la solidarité dominicaine-haïtienne allumée par Jacques, ne s’éteindra jamais.

L’activité  organisée au plus important centre culturel  de la capitale haïtienne la -FOKAL  a attiré des dirigeants d’ONG, des représentants d’organisations internationales et des étudiants et universitaires. L’hymne national des deux pays, la sonnerie aux morts, et la participation artistique de Johanne Florent, qui a vecu en République dominicaine, ont donné un aspect très spécial à l’événement.

Cette manifestation a été organisée par la Fondation Zile (FZ), en coordination avec la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), le Réseau Jacques Viau et l’Association des Dominicains vivant en Haïti. Caniris Joseph, secrétaire de cette organisation a exhorté les participants à «renforcer les liens de solidarité, de paix et d’harmonie entre les deux peuples de l’île. »

Pour sa part, Edwin Paraison, directeur exécutif de la FZ a indiqué que Jacques Viau est l’ haïtien le plus aimé en République dominicaine et l’une des figures les plus brillantes  de la diaspora haïtienne dans le monde. Il a proposé une célébration spéciale sur l’île pour le 50e anniversaire de sa mort en 2015.

Jacques Viau est un poète haïtien exilé qui s’est installé en République dominicaine avec son père et qui a rejoint des jeunes dominicains dans un mouvement de résistance contre l’occupation américaine lors de  guerre  d’Avril 1965. Il a été atteint  par un obus le 15 Juin. Il est mort  6 jours après. Il est considéré comme une icône de la solidarité entre les deux peuples de l’île Quisqueya.

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :