moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

Devant l’assemblée nationale, le premier premier ministre Laurent Lamothe présente le bilan de son gouvernement pour le premier semestre de l`année en cours et s’en félicite: insatisfaction du côté d’un bon nombre de parlementaires


(AHP) –Pour la 2e fois en moins d`une semaine, le premier ministre Laurent Lamothe s`est présenté au Parlement pour défendre le bilan de son gouvernement qu`il estime sur la bonne voie.
 
Après sa convocation au Sénat le mardi 4 juin dernier, M. Lamothe a participé ce lundi à l`ouverture de la 2e session ordinaire de l`année législative 2013, dans le cadre d`une séance en Assemblée Nationale où il était appelé à présenter le bilan des actions de son gouvernement pour le premier semestre de l`année en cours et dégager des perspectives pour le reste de l`année.

Alors qu`il est très critiqué par des parlementaires qui lui reprochent notamment son refus de collaborer avec le corps législatif appelé à contrôler les actions du gouvernement, pour avoir boudé plusieurs invitations au Parlement, Laurent Lamothe s`est dit déterminé à poursuivre sa collaboration avec le pouvoir législatif en vue de répondre aux préoccupations du peuple haïtien.

Pour ce qui est du bilan de son équipe, le premier ministre s`est décerné un satisfécit pour avoir entre autres, a-t-il dit dit-il, commencé à s`attaquer sérieusement au problème de la faim qui ronge la population haïtienne.

Il a reconnu du coup que plus de la moitié de la population est touchée par l`insécurité alimentaire et la pauvreté extrême en raison notamment de catastrophes naturelles ayant frappé le pays ces 3 dernières années.

M. Lamothe fait état des efforts consentis par son gouvernement en vue de renforcer le service des douanes et la DGI (Direction Générale des Impôts) afin d`augmenter les recettes internes.

« Nous avons pris des mesures pour un cadre macro-économique sain et mis en place des réformes d`importance qui ont entre autres permis une augmentation de plus de 18% des exportations au premier semestre de l`année en cours par rapport à 2012 », a dit M. Lamothe, affirmant que le gouvernement a démarré le chantier de la réforme de l`administration publique en vue de mener les actions gouvernementales avec plus d`efficacité.

Il aussi fait état d`avancées considérables notamment au niveau social, sanitaire et environnemental.

Le chef du gouvernement a invité les différents secteurs, notamment les parlementaires, au dialogue en vue de mettre le pays sur les rails du développement.

Il a demandé aux sénateurs et aux députés de continuer à remplir leur mission de contrôle de l`Exécutif, leur promettant toute sa collaboration.

Il leur a demandé de divorcer d’avec les vielles pratiques qui les retiennent régulièrement dans les ministères alors que les séances peinent à être organisées. Le parlement ne doit pas se transformer en chambre d’enregistrement des actes et décisions du gouvernement, a-t-il prévenu.

A l`occasion de l`ouverture de la 2e session ordinaire de l`année législative, le président de l`assemblée nationale, Dieuseul Simon Desras a pour sa part appelé ses collègues à faire preuve de plus de responsabilités et à se mettre au service du corps législatif.

Le sénateur Desras a aussi plaidé en faveur de la tenue des sénatoriales partielles et des municipales avant la fin de l’année et déploré ce qu’il appelle, le silence complice de la classe politique à un moment où, fait-il, remarquer, l’incertitude autour de la tenue du scrutin est plus qu’évidente.

M. Desras a profité de cette séance pour informer qu’une enquête est actuellement en cours au Parlement en vue de faire la lumière sur les agressions dont ont été victimes plusieurs journalistes lors de la convocation du premier ministre au Sénat le 4 juin dernier.

Les sanctions qui seront infligées aux agents fautifs seront à la hauteur de leurs actes, a assuré M. Desras, reconnaissant le travail important des journalistes pour empêcher les dérives inutiles susceptibles de nuire à la santé de la démocratie haïtienne, déjà très fragile.

Comme lors de la séance du 4 juin dernier, plusieurs parlementaires affirment rester sur leur soif après la prestation de Laurent Lamothe.

C`est le cas par exemple du député Sorel Jacinthe de la circonscription de Moron/Chambellan (Grande-anse, sud-ouest). Le parlementaire dit croire que M. Lamothe n`a fait que montré quelques photos en lieu et place d`un vrai bilan.

De plus, a-t-il fait remarquer, la place de Pignon (nord) que M. Lamothe a mis dans ses actifs, a été construite sous l`ancienne administration.

Le député de Mirebalais Abel Descollines est lui aussi insatisfait de la prestation du chef du gouvernement. Il dit avoir remarqué que M Lamothe a mis dans le registre de son bilan, des projets en cours de réalisation, ceci est anormal, a-t-il dit.

Il propose la mise sur pied de commissions parlementaires pour vérifier que les projets évoqués par le premier ministre ont bien été réalisés.

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :