moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

Un Sénégalo-Béninois élu 4e entrepreneur le plus révolutionnaire au Monde


Par Sébastien Badibanga

Comme chaque année, Discovery Series établit le classement des entrepreneurs les plus révolutionnaires au Monde. Pour l’année 2012, le magazine scientifique américain a choisi Bertin Nahum, un Sénégalao-Béninois, comme le 4e entrepreneur le plus révolutionnaire au Monde. Sa trouvaille ? Un robot nommé « Rosa », créé en 2007, une sorte d’assistance robotique à la neurochirurgie.

Steve Jobs, le fondateur de Apple et Marc Zuckerberg, le créateur de Facebook, n’ont qu’à bien se tenir. En effet, Bertin Nahum n’a presque rien à les envier. Comme chaque année, Discovery Series établit son classement des entrepreneurs les plus révolutionnaires de l’année. Et pour l’année 2012, le magazine scientifique a choisi ce Sénégalo-Béninois âgé de 42 ans. Les raisons de son succès ? Un robot nommé « Rosa », créé en 2007, une sorte d’assistance robotique à la neurochirurgie.

« Je l’ai appris il y a une dizaine de jours, ce fut une belle surprise », a déclaré Bertin Nahum. Sa révolution ? Un robot nommé « Rosa » inventé en 2007 : « C’est une sorte de GPS si vous voulez. Grâce à cette machine, l’opérateur va pouvoir atteindre avec précision une zone du cerveau et au lieu d’effectuer l’opération à main levée, c’est le bras du robot qui va agir, explique le PDG. Cela peut s’avérer très utile pour poser une électrode ou réaliser la ponction d’une tumeur », a fait savoir le Sénégalo-Béninois récompensé.

« En fin de cursus, j’ai participé à la conception d’un logiciel capable de détecter automatiquement des lésions crâniennes à partir de scanners. Ce sentiment d’utilité m’a donné envie de consacrer ma carrière aux patients, mais du côté des techniciens, à travers la création de robots susceptibles d’accompagner les chirurgiens dans leurs opérations », précise le fondateur de Medtech, rapporte le site Rumeurs d’Abidjan.

Deux millions d’euros de chiffre d’affaires

Bertin Nahum est né au Sénégal mais a grandi en France, où il a fait ses études universitaires. Il est sorti diplômé de l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon, dans la région de Rhône-Alpes.

En 2002, le Sénégalo-Béninois monte son entreprise Medtech et cherche à développer un robot dont la spécialité serait la chirurgie du genou, avant de revendre ses brevets à une entreprise américaine. Les fonds récoltés lui permettent alors d’investir dans le robot « Rosa », une sorte d’assistance robotique à la neurochirurgie.

Son invention a fait mouche. Une quinzaine d’hôpitaux en sont maintenant équipés. « On a des machines en Italie, en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada mais aussi en Chine et bientôt au Japon et Moyen Orient », affirme le quatrième entrepreneur le plus révolutionnaire au Monde, signale Rumeurs d’Abidjan.

Au total, sept Centres hospitaliers universitaires (CHU) français utilisent le robot Rosa, qui coûte 300.000 euros à l’unité. Ce qui a valu à son inventeur le chiffre d’affaires de deux millions d’euros en 2012.

Mardi 19 mars 2013/Afrik.com

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :