moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

Le premier ministre Laurent Lamothe empêché de présenter le bilan de son gouvernement à l`ouverture de la nouvelle année législative


(AHP) – Des deputés de l’opposition ont empêché lundi le premier ministre Laurent Lamothe de présenter le bilan de son gouvernement à l`ouverture de la nouvelle année législative.

La séance a été perturbée par un concert de klaxons, de cloches et de coups de sifflet qui ont couvert la voix du premier ministre lorsque ce dernier a tenté d`ignorer les députés qui avaient annoncé la couleur depuis plusieurs semaines et qui sont passés de la parole aux actes.

Ils reprochent au premier ministre de refuser de  se soumettre au contrôle des parlementaires et de reporter chacune de leurs invitations pour des raisons jugées non valables.

Laurent Lamothe a dû remettre le cartable contenant son discours au bureau de  de l`Assemblée avant de quitter la salle, porté par des députés membres de la plateforme présidentielle, Parlementaires pour la Stabilité et le Progrès (PSP).

Le mouvement de ce lundi a été initié et suivi par les députés du bloc minoritaire, Parlementaires pour le Renforcement Institutionnel (PRI).

Son président Sadrac Dieudonné, s’est montré satisfait de « la réussite du mouvement ». « Nous avons démontré à la communauté nationale et internationale qu’en Haïti, il existe des citoyens qui n’entendent pas cautionner les agissements du gouvernement dont il a réclamé la démission.

Pour ce qui est du carton jaune infligé au président Michel Martelly, qui a pu cependant  présenter son exposé, l’élu des Gonaïves affirme qu`il s’agit d`un avertissement, appelant le chef de l`Etat à revoir sa copie.

Pour sa part, le président de la commission justice et sécurité du Sénat, Pierre Francky Exius a dit espérer que le président Martelly et le premier ministre Laurent Lamothe saisiront la portée du geste des députées de l’opposition.

Le premier ministre devrait , a-t-il dit, présenter sa démission en raison de « son incapacité à rassembler une majorité au niveau des deux branches du parlement pour mener à bien la politique du gouvernement ».

Quant à Michel Martelly, il doit comprendre que l`entraineur de son équipe gouvernementale n’a pas donné les résultats escomptés et pour cela, il devrait le limoger », a dit M. Exius, faisant savoir, que si Michel Martelly a été assez intelligent de présenter le bilan à la place du premier ministre, son geste prouve cependant la nécessité de le remplacer, a-t-il ajouté

Le chef de l’Etat a, comme dans chacun de ses discours, fait état de la réalisation de plusieurs travaux d`infrastructure à travers le pays notamment à Port-au-Prince. Des travaux qui, dit-il, ont contribué à créer des emplois dans le pays.

La construction en cours du tronçon Cayes-Jérémie et des logements sociaux sont parmi les travaux cités par le président Martelly.

Il s’est également réjoui des progrès qu`il affirme avoir réalisés dans le domaine de l’éducation entre autre et promet de travailler à attirer plus d`investissements dans le pays de manière à favoriser une croissance raisonnable de l’économie haïtienne, avec l’application de bonnes politiques d’investissement. Il a favorisé  le tourisme, la construction et les services commerciaux. Il a promis la construction de deux nouveaux ports à port-au-Prince et la transformation de l’actuel port, en port touristique. Et le marché de la Croix des Bossalesdeviendrait un marché de produits artisanaux. Plusieurs parlementaires ont salué les nouvelles annonces du chef de l’Etat. Mais d’autres ont emis de sérieux doutes sur leur realisation, eevoquant les promesses du passé restées sans suite.

Le président du Sénat Dieuseul Simon Desras a présenté un résumé des activités des deux branches du parlement au cours de l`année législative écoulée.

Le sénateur a fait savoir que le parlement est conscient du rôle démocratique qu`il est appelé à jouer dans la vie politique du pays et estime qu`il a fait de son mieux pour se mettre à la hauteur de cette tache au cours des deux dernières sessions.

Le sénateur du Centre a cependant déploré  la lenteur du processus de  mise en place du conseil électoral permanent.

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :