moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

Hypocrisie et pseudo nationalisme du journal Haïti Observateur


Haïti vit une ère innommable de son histoire tellement sa situation est fragile, compliquée, pour ne pas dire macabre. Alors, inutile de dire que le pays du beau ciel et des vaillants s’impose à l’attention de tous ses enfants qui gardent encore une once de dignité à agir collectivement afin d’effacer l’opprobre imposé à la Nation par les éternels chacals tant étrangers que nationaux qui ont horreur du Bien.

En effet, au moment où la majorité de l’élite haïtienne du savoir a choisi de se faire complice, d’une façon ou d’une autre, des ennemis de la Nation, des cris d’indignation et de révolte contre l’absurde s’élèvent dans l’univers haïtien face au projet de destruction et de sous-humanisation de la nation haïtienne. Cependant, nous devons nous montrer intelligents et vigilants par rapport à certains éléments qui se font les vils pions des fossoyeurs du pays, mais qui se veulent, paradoxalement, des leaders dans la dénonciation du gouvernement Martelly/Lamothe et prétendent prendre la défense des héros de Vertières. Nous voulons parler de ces messieurs de l’hebdomadaire Haïti Observateur.

Dans un article paru dans les colonnes de cet hebdomadaire sous le titre : « Rupture totale entre le pouvoir et la population » (VOL. XXXXII, No 62), le journal appuie les manifestations du peuple haïtien contre le gouvernement Martelly/Lamothe, il a encensé les héros de Vertières et crucifié les deux larrons en foire Martelly et Lamothe pour avoir brillé par leur absence aux commémorations du 18 novembre 2012. Rappelons-nous que trois jours avant la date du 18 novembre, le président Martelly avait opté pour une tournée en Europe sans signification probante pour le pays, alors que son Premier ministre Lamothe, lui, avait boudé les commémorations en allant prendre ses ébats à Miami.

En fait, l’article en soi est louable, il n’y a pas de doute. Mais, n’est-ce pas ces mêmes éléments de ce même Haïti Observateur qui depuis 1990, se font les porte-parole patentés des forces rétrogrades tant locales qu’internationales, pour torpiller le rêve du peuple haïtien dont ils prétendent aujourd’hui appuyer les revendications ? N’est-ce pas ces mêmes messieurs de ce même Haïti Observateur qui, en 2004, pour satisfaire leurs instincts conzéens, avaient boycotté la célébration du Bicentenaire de l’indépendance du pays et ironisé l’ancien président Jean Bertrand Aristide pour avoir réclamé de la France les milliards qu’elle avait extorqués de l’État haïtien pour la reconnaissance de l’indépendance d’Haïti ? Nos va-nu-pieds ne méritaient pas honneur et gloire en ce temps-là ? Et la célébration du Bicentenaire de notre indépendance importait peu pour ces « observateurs » parce qu’ils n’avaient pas l’âme haïtienne en 2004, et maintenant, comme par magie – abracadabra! – ils sont devenus des nationalistes ? Ces « observateurs, n’ont-ils pas cautionné et appuyé le retour des Rochambeau, des Caperton, etc. sur le sol sacré pour lequel nos aïeux s’étaient sacrifiés pour nous léguer ? N’est-ce pas ces mêmes messieurs de ce même hebdomadaire qui avaient appuyé un gouvernement de facto imposé à la pointe des baïonnettes à la Nation par les néo-esclavagistes ? Et qui était le chargé d’affaires à Washington de ce gouvernement de facto et collaborationniste dirigé par Gérard Latortue sinon que le grand Conzé Raymond Joseph, l’un des responsables du journal Haïti Observateur ?

Le peuple haïtien est intelligent et n’a pas la mémoire courte ; il sait certainement identifier ses ennemis et ses amis. Il sait que ces messieurs de la bande à Ray Joseph sont logés à la même enseigne que Michel Martelly, qu’ils sont de cette  même espèce qui aime lécher l’absurde et gober la bêtise. Le peuple n’a pas de doute qu’ils sont tous des putschistes, des collabos et des traîtres à la patrie, sinon ces messieurs du journal Haïti Observateur, qui paraissent si amers contre le gouvernement Martelly/Lamothe et qui prétendent aujourd’hui être les défenseurs de nos vaillants va-nu-pieds, auraient dénoncé aussi, comme la majorité du peuple, l’occupation du pays par les puissances impérialistes que la classe des Conzé avait toujours souhaitée et souhaite encore pour le plus grand malheur de la Nation.

Nous ne saurions faire foi à une métamorphose même à fleur de peau de ces compatriotes du journal Haïti Observateur, car leurs habits sont imbibés du sang des filles et fils du peuple et la souveraineté de la Nation est bafouée, avec leur complicité. Donc les critiques acerbes du journal Haïti Observateur contre le gouvernement Martelly/Lamothe pour son action anti nationale le 18 novembre dernier et leur support aux manifestations populaires, pour légitimes qu’ils paraissent, sont on ne peut plus hypocrites et relèvent d’un pseudo nationalisme aberrant.

Morisseau Lazarre kamoy3@optimum.net

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :