moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

Ouverture du 4ème sommet Wise sur l’Education à Doha, avec pour objectif de travailler sur la réforme du système éducatif mondial et bâtir un avenir dépourvu d’illétrisme


Doha, 13 novembre 2012- (AHP)- Le 4ème sommet de World Innovation summit for Education (Wise) s’est ouvert mardi à Doha au Qatar en présence de 1200 participants dont une centaine  de journalistes en provenance de tous les continents. Une délégation haïtienne de 8 membres participent à cette conférence.
L’objectif de ce sommet annuel est de promouvoir l’éducation, travailler sur un système éducatif uniformisé et bâtir un avenir dépourvu de tout illétrisme.
En ouvrant la conférence, la « chairperson » de la Fondation Qatar, Sheikha Moza Bint Nasser, a fait savoir que « nous sommes réunis pour consacrer la culture de l’education et que ces 3 jours de travail permettront de progresser énormement dans le domaine de l’éducation ».
Se félicitant de  l’importance de Wise dans le combat pour une éducation de qualité qui corresponde aux exigences de l’heure, elle a insisté sur le fait que c’est par l’éducation que les pays choisissent le progrès au lieu du retard. « C’est par l’éducation que nous choisissons la paix au lieu de la guerre, la richesse au lieu de la pauvreté », a-t-elle insisté, ajoutant que le monde a besoin de renouveau pour encourager l’innovation. Aux problèmes exceptionnels, des réponses exceptionnelles, a lancé Sheikha Moza, faisant savoir   que nous vivons auourd’hui une époque où aucun pays ne peut vivre en vase clos et n’a l’appanage de l’education.
« Si nous commençons à résoudre les graves problèmes de l’éducation, ce sera un premier pas vers la résolution des problèmes de développement.
775 millions d’analphabètes. dans le monde, cela n’est pas acceptable possible  au 21ème siècle, s’est-elle insurgée, assurant que Wise se dirige vers une nouvelle décennie sociale. Mais pour cela, nous devons croire au partenariat, car chacun et chaque entreprise dans un pays, peut commencer  à donner un élan au changement.
Le chairman de Wise, Abdullah Bin Ali al Thani, a , quant à lui insisté sur le fait qu’aucun pays ne peut se permettre de  faire fi de ce qui se pase aileurs.  « Le niveau actuel de l’education est à ce point inaceptable qu’il faut conjuguer tous les efforts mondiaux pour arriver à y opérer des changements.
Wise, a-t-il dit, a décelé en ce sens des îlots d’excellence dans le monde et qui participent aujourd’hui à ce somet. Il nous faut nous  inspirer de leurs efforts et experiences, etablir des alliances et des partenariats avec eux, a-t-il insisté, s’enorgueillissant que Wise est le seul parterre capable de reunir au temps de partenaires.
Abdullah Bin Ali a dit  que Wise est une institution institution orientée sur l’action, une organisaton qui, en 2010 apres le séisme, a fourni, a-t-il dit, une aide et un local au groupe Wise Haïti, pour lui permettre de travailler. Allant dans le même sens, la Directrice géneral de l’Unesco, Irina Bokova a fait savoir que  Wise, c’est la conférence par excellence sur l’éducation.Pour elle, l’éducation est plus qu’un droit de l’homme, c’est la dignité humaine. « L’education, c’est la clé qui déverrouille tout », a-t-elle souligné.
Pour sa partr, le représentant de la Russie , Andrey Fursenko, a averti que le problème de l’éducation est aujourd’hui  un problème mondial. « Nous ne sommes pas préparés pour l’economie de demain, a-t-il souligné, expliquant que l’economie d’aujourd’hui et demain sera nouvelle et unifiée. « C’est pourquoi, nous ne  pourrons plus confier notre devenir à des specialistes à mentalité étriquée et serons obligés de restructurer notre enseignement secondaire et universitaire ».
Andrey Fursenko a insisté sur la nécessité de mettre l’apprenant au coeur de toutes les entreprises de l’éducaton et créer des programmes de formation des maîtres et des programmes susceptibles de les retenir dans le système.
Irina Bokova estime urgent de trouver  l’adéquation entre l’apprentissage et l’acquisition des compétences et de cibler les objectifs prioritaires, car on ne peut pas tout atteindre d’un seul coup.
La délégation haïtienne à cette conférence comprend outre l’ancienne première ministre Michèle Pierre-Louis, le vice-président de la chambre franco-haïtienne de commerce et d’Industrie, Patrick Attié, l’économiste Kesner Pharel, le coordonnateur de l’Associaton des paysans de Vallue, Abner Septembre, ainsi qu’un représentant du Ministère de l’Education. C’est à la fin de cette première journée de travail que le prix Education wise 2012 a été attribué à l’Indien Madhav Chavan. Cet ancien professeur de chimie a souligné que tout comme , on a besoin d’air, d’eau, de nourriture, on a besoin d’education.
Dans son plan  2010-2015 sur la Refondation du Système éducatif haïtien, un goupe  Groupe de Travail  recommandait en 2011 la mise en place d’un dispositif de gestion intégré impliquant le secteur des affaires.
Quant à l’enseignement supérieur, les initiatives pour sa restructuration lui permettront d’être en capa- cité de fournir à la société haïtienne les compétences techniques et intellectuelles nécessaires à son développement et à sa pleine et entière intégration dans le monde contemporain.
Au nombre de ces initiatives figurent   la mise en place d’une structure de gouvernance coiffée par un ministère dédié à l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation;  la réforme de l’Université d’État d’Haïti, l’expansion de l’offre par le développement et la consolidation de réseaux publics d’universités autonomes en région; la création d’un fonds national pour, entre autres, la reconstruction des universités publiques détruites et; l’établissement d’un système d’incitations pour la recherche et l’innovation. Le Qatar, ce petit pays du golfe persique de   11 590  km2 (moins de la moitié d’Haïti) et qui dispose de pétrole et de gaz à profusion, et  qui connait de ce fait, une économie fulgurante depuis ces 12 dernières années (bien que seul 1% de ses terres soit cultivé), fait de l’éducation son leitmotiv pour émerger sur la scène internationale. AHP 13 novembre 2012   V. Remarais, Doha
Publicités

Navigation dans un article

4 réflexions sur “Ouverture du 4ème sommet Wise sur l’Education à Doha, avec pour objectif de travailler sur la réforme du système éducatif mondial et bâtir un avenir dépourvu d’illétrisme

  1. Wow that was unusual. I just wrote an very long comment but after I clicked submit my comment didn’t appear. Grrrr… well I’m not writing all that over again. Regardless, just wanted to say superb blog!

  2. Hi there , men ! Have no idea what to make ? Tired of cafes ? We should suggest you to go to the Republic of Croatia . You will try here some wonderful kind of entertainments. Fascinating babes are here and you may assure yourself that we are right visiting escorts split croatia .

  3. I’ve been absent for a while, but now I remember why I used to love this web site. Thank you, I’ll try and check back more often. How frequently you update your site?

  4. I just want to say I am very new to blogging and really savored your web site. Likely I’m likely to bookmark your site . You surely come with superb writings. Cheers for sharing with us your webpage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :