moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

Lettre de Me André Michel à M.Mariano Fernandez


Monsieur l’Ambassadeur,
En ma qualité de citoyen haïtien, héritier de l’Empereur Jean-Jacques Dessalines le  Grand, Fondateur de la Nation Haïtienne, la Première République Nègre Indépendante du Monde, j’ai l’honneur de vous exposer que je vis la présence de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti comme une triple anomalie : historique, juridique et constitutionnelle. Ce sentiment est d’ailleurs celui de la grande majorité des haïtiens.

Monsieur l’Ambassadeur, nous avons brisé les chaines de l’esclavage, par une révolution singulière, au tout début su 19ème Siècle, alors que le système esclavagiste était encore la norme régissant les rapports entre les peuples. Cet exploit historique nous a valu une mise en quarantaine avec des conséquences désastreuses pour cette jeune nation qui venait de naitre.

 Monsieur l’Ambassadeur, la présence de la mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti comme force d’occupation étrangère n’est pas conforme au droit à l’autodétermination des peuples, sacré et consacré par le Droit International Public, l’instrument de référence réglementant les relations entre les États membres de la communauté internationale. Il est contraire à la morale publique que les Nations Unies continuent de violer leurs propres lois et principes. En d’autres termes, dans une perspective juridique et morale, les Nations Unies ont-elles-mêmes la responsabilité d’œuvrer dans le sens d’un départ structuré et négocié de la MINUSTAH.
Monsieur l’Ambassadeur, la Constitution de 1987 amendée garantit l’inviolabilité du territoire de la République dans son triple espace : aérien, terrestre et maritime. La présence de la MINUSTAH est donc une violation flagrante de la Constitution haïtienne ; elle met en péril notre démocratie naissante, celle-ci étant incompatible avec la mise à l’écart de la Constitution et des Lois. De ce point de vue, les autorités haïtiennes sont investies de la mission Républicaine de travailler à la reprise de notre souveraineté nationale, cela passe indiscutablement par la désoccupation du territoire haïtien. Cette tâche historique incombe aussi aux haïtiennes et haïtiens de l’intérieur et de l’extérieur du pays.

Monsieur l’Ambassadeur, j’ai la fierté historique de vous informer qu’avec la Constitution et les Lois comme boussole, ma génération estime qu’il est venu le temps de la reconquête de la souveraineté de l’État d’Haïti et celui de la dignité nationale. Le départ des troupes onusiennes dont vous avez la charge pourra largement y contribuer. Je vous rappelle, en ce jour du 17 octobre tristement célèbre, qu’Haïti fêtera le 1er  janvier 2014, le 210ème anniversaire de son indépendance nationale. Cette célébration n’aura pas lieu dans la dignité en dehors d’un accord porté, au moins, sur un calendrier relatif au retrait des troupes de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti.

Monsieur l’Ambassadeur, tout en profitant de l’occasion pour exiger une fois de plus la réparation pour les victimes des nombreuses exactions de la MINUSTAH, je vous prie de bien vouloir transmettre les préoccupations exprimées dans la présente au Secrétaire Général des Nations Unies pour les suites de droit.

Veuillez agréer, Monsieur l’Ambassadeur, mes salutations distinguées.

André Michel, Av.
Publicités

Navigation dans un article

2 réflexions sur “Lettre de Me André Michel à M.Mariano Fernandez

  1. Thanks a lot for sharing this with all of us you actually know what you’re talking about! Bookmarked. Please also visit my web site =). We could have a link exchange agreement between us!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :