moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

L’hyperbole de Netanyahu n’est qu’un écran de fumée


Je ne me rappelle qui a dit : « De tous les animaux, l’homme est le plus cruel car lui seul détruit sa propre espèce. » Qui ose réfuter cette maxime ? En fait, si nous faisons un survol de l’histoire de l’humanité, ce sera sans surprise que nous découvrirons, du nadir au zénith, du soleil levant au soleil couchant, l’étendue de la cruauté de l’espèce humaine. Nous constaterons que toutes les grand’routes et tous les sentiers reliant une civilisation à une autre, sont encore jonchés de cadavres et inondés du sang frais de nos semblables ; nous entendrons les cris faibles et pitoyables des squelettes d’enfants réclamant leurs parents, et les gémissements poignants des ossements d’adultes réclamant avec force supplications un être cher quelconque : père, mère, frère, sœur, cousin/e, oncle, tante, époux, épouse, ami/e, beaux-parents, que sais-je ! C’est dommage ! Mais, hélas ! C’est la réalité étalée dans toute sa crudité.

Si au niveau matériel, notre civilisation a énormément et incroyablement progressé, et, au rythme où ça va, elle entend même atteindre des frontières inimaginables, il n’en est pas moins vrai qu’au niveau moral, au lieu de progresser même d’un micromètre, elle ne fait, semble-t-il, que de régresser chaque jour d’un pouce.

La raison qui nous pousse à faire ces réflexions, c’est pour réveiller la conscience de l’humanité qui se montre dangereusement complaisante à l’égard de certains spécimens humains, qui ne cachent pas leur folie de faire plier le monde à leurs caprices, hérités, nous ne savons de quel dieu, terré dans quel trou noir, et qui sont disposés à traverser le Rubicon pour atteindre leur dessein diabolique, sans se soucier aucunement d’une quelconque catastrophe que cela pourrait provoquer à l’échelle planétaire. Et, si depuis belle lurette le monde ne vit pas un moment de paix dont il soupire après, c’est justement à cause de ces monstres à visage humain, qui ne jurent que par les têtes nucléaires dont ils disposent.

En 1992, Benjamin Netanyahu, par quelques imprécations magiques, ouvrit la boîte de Pandore iranienne et « informa » le monde de sa « troublante découverte » : d’ici six mois, l’Iran développera l’arme nucléaire. Alors que nous sommes maintenant en 2012, soit vingt ans après, le Premier ministre israélien a, pour la énième fois, saisi la tribune des Nations Unies, le 27 septembre, pour éructer les mêmes salades à la face du monde. Mais non, cette fois, il a présenté des « preuves tangibles » : un feutre, du papier et une caricature de bombe avec la mèche allumée. Donc, l’humanité est avertie et qu’elle agisse vite contre ces « démons iraniens », le cas échéant, Bibi, détenteur du code nucléaire d’Israël, son pays, et « grand protecteur par excellence de l’humanité », saura mettre un frein à la « folie iranienne ».

Heureusement, le monde n’est pas dupe. Ce genre d’hyperbole, il en a déjà entendu et ces scénarios abracadabrants, il en a déjà vécu. Les armes de destruction massive de Saddam Hussein, les champignons atomiques (mushroom clouds), à la même tribune de ces mêmes Nations Unies. Pour pulvériser l’Irak. Pour le génocide irakien. Pour accaparer les ressources irakiennes. Le monde s’en souvient. Le peuple irakien en porte les cruelles blessures encore toutes fraîches et constate son existence se réduire à peau de chagrin. À la tribune des Nations Unies, le monde fut encore induit en erreur sur la question libyenne, et le peuple libyen en a fait aussi sa cruelle expérience.

Depuis la création de l’État sioniste, les palestiniens ne cessent d’être l’objet d’agressions, de terreur, de massacres, disons : de génocides, de spoliation de son territoire. C’est un peuple qui vit  sous la menace constante de l’armée sioniste, et auquel on refuse le droit à la vie. Il se trouve enchainé et emprisonné dans sa propre patrie. Le monde proteste. L’ONU condamne des centaines de fois à travers des résolutions. Mais Israël, fort du support de ses tout-puissants complices, plus particulièrement les États-Unis d’Amérique, a violé impunément toutes ces résolutions et le droit international.

L’État hébreu, avec la complicité des uns et sous l’œil complaisant des autres, a pu déjà accumuler des centaines de têtes nucléaires, avec possibilité d’en acquérir encore plus. Et nous savons que ce ne sont pas des joujoux pour la vitrine. Les va-t-en-guerre sionistes entendent utiliser ces armes de destruction massive au moment opportun contre ses voisins arabes, fût-il à basculer l’humanité dans une autre guerre mondiale. Lorsque Netanyahu parle d’attaquer l’Iran si ce pays persiste dans son intention de développer l’arme nucléaire, ce n’est pas une simple rhétorique. Il est sérieux comme la mort. Il a ses habits imbibés du sang de pas mal d’innocents et a déjà fauché tant de vies comme il continue de le faire. Des spécimens humains de la trempe de Netanyahu veulent que ce soient eux qui aient le monopole de la force et de la violence et n’hésiteront pas à commettre les crimes les plus abominables pour parvenir à leurs fins. Par conséquent, que le monde soit vigilant et que la raison triomphe enfin pour épargner non seulement l’Iran, mais aussi notre civilisation de la destruction totale!

MorisseauLazarre                                                                                                                             

kamoy3@optimum.net

Publicités

Navigation dans un article

2 réflexions sur “L’hyperbole de Netanyahu n’est qu’un écran de fumée

  1. Le , Bernier Archille a dit:

    C’ est UN article extrêmement important surtout avec la question de la « ligne rouge » de Netanyahou , belliqueux comme lui seul , qui veut a tout prix attaquer l’Iran Et mettre le monde face à UN danger certain . Il faut aussi comprendre ce qui est derriére cette propagande de guerre car l’état hébreux est placé sur UN tout petit territoire nuclearisé Et veut une expansion Au beau milieu du monde arabe.Etant donné l’ Iran réprésente la force centrale dans cette partie du monde Donc pour Netanyahou il faut détruire l Iran pour etandr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :