moycorner

UN SITE POUR DESSILLER LES YEUX

Crise alimentaire: le secrétaire exécutif de la PAPDA dénonce la gestion de la crise par le gouvernement


Port-au-Prince, le 17 septembre 2012 – (AHP) – Le secrétaire exécutif de la Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un
Développement Alternatif (PAPDA), Camille Charlmers, a critiqué lundi la gestion faite par le gouvernement de la crise alimentaire que connait le pays.
Faisant savoir que la crise était prévisible et que même des émeutes de la faim avaient même été annoncées, l’économiste a indiqué que le gouvernement aurait dû prendre des mesures pour l’anticiper. 

La sécheresse qui a frappé les pays producteurs de céréales ajoutée aux dégâts causé par le passage de la tempête Isaac sur Haïti ont
grandement contribué à agraver la crise.

Camille Charlmers a également fait savoir que les spéculations financières ainsi que l’utilisation de plus en plus de céréales dans la production du biodiesel, diminuent la disponibilité de ce produit sur le marché international, ce qui provoque une rareté et donc, une augmentation des prix.

L’économiste propose que des échanges inter-régionaux soient réalisés dans le pays aussi bien que  des programmes d’accompagnement des paysans pour valoriser leurs terres et augmenter leurs productions.

Des manifestations anti-gouvernementales et des sit-in ont été gorganisés ces derniers jours dans plusieurs régions du pays pour dénoncer la cherté de la vie et l’augmentation des prix des marchandises de première neecessité.

Pour faire face à la crise alimentaire, le gouvernement a annoncé qu il va importer 300.000 sacs de riz ce qui devrait, selon lui, contribuer à faire baisser les prix de ce produit sur le marché.

Une démarche qui inquiète le sénateur Steven Benoît.

Le parlementaire dit craindre que ce stock de riz ne soit détourné par des proches du pouvoir. Faisant savoir qu’une expérience de ce genre a déjà été vécue dans le pays  et que Michel Martelly alors « Sweet Micky » avait  dénoncé dans une chanson. Steven Benoit avertit qu il va rester vigilant pour veiller au grain.

Il a exprimé le souhait que le gouvernement fasse le point sur ce dossier, en précisant d’où proviendra l’argent qui va financer l’achat de ce stock de riz ainsi que les différentes personnalités qui auront à le gérer.

Le sénateur en a profité pour fustiger le premier ministre qu’il acccuse d’avoir  boudé une invitation d’un groupe de députés, pour faire le point sur les stratégies que son gouvernement compte adopter en vue de faire face à la crise alimentaire actuelle.

Il faut que le gouvernement rende des compte, nous sommes prêts au Sénat à inviter le permier ministre et des membres de son gouvernement en vue d’obtenir des explications, a prévenu M. Benoit.

Agence Haïtienne de Presse

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :